Le surréalisme dans les peintures



"Les Tigres", (Rêve causé par le vol d’une abeille autour d’une grenade une seconde avant l’éveil), Salvador Dali, 1944
   

   Dans cette oeuvre, Salvador Dali représente le rêve de sa femme afin de pouvoir l’interpréter à la manière des psychanalystes. Nous constatons que dans cette oeuvre, un fusil (avec le bout qui représente un dard de guêpe), qui sort de la gueule d'un tigre (qui a des rayures comme une guêpe), qui sort de la gueule d'un autre tigre, qui lui même sort d'un poisson, et enfin le poisson sort d'une grenade. 

   Nous retrouvons dans les oeuvres surréalistes, notamment celles de Dali, des éléments parsemés souvent sur un fond désertique mais aussi des éléments incongrus, absurde qui n’ont pas toujours quelque chose à voir les uns avec les autres. Les couleurs sont opposées notamment avec l'utilisation du clair/obscur ou le mélange des couleurs froides avec les couleurs chaudes. Ils représentent souvent un « Monde »étrange, imaginaire.


   Sont également effectués des espèces de collages ou regroupement d’objets.Certains peintres disposeront les objets d'une manière étrange pour en créer des paysages ou nouveaux objets surréalistes (René Magritte ou Salvador Dali). Nous pouvons donc considérer que les artistes libèrent leur imagination en dépassant les limites de l’art, ils extériorisent donc leurs pensées et le malaise qu'ils ressentent après cette Première Guerre mondiale désastreuse et cherche à "aider" les gens de la société qui doivent en faire de même en quelques sortes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire